Un potentiel incroyable de collaboration

L’industrie des plastiques et des composites compte environ 25 000 travailleurs dont l’âge moyen se situe entre 35 et 44 ans et plus de 50% de ces entreprises comptent moins de 50 travailleurs de production. Les entreprises sont principalement regroupées dans la région de Montréal, de la Montérégie et de Chaudière-Appalaches.

Cette industrie est actuellement dans une phase importante de transformation et l’importance de maintenir l’utilisation du français au travail, dans le commerce et les affaires demeure un des enjeux importants. De plus, la pandémie de COVID-19 a forcé les entreprises à accélérer le virage numérique. En effet, la croissance des échanges électroniques en affaires et le commerce en ligne obligent les entreprises à s’imposer davantage pour demeurer attrayantes et concurrentielles. Renforcer le sentiment d’appartenance de leur clientèle et attirer des employés qui partagent le respect de la langue française devient un incontournable notamment par l’utilisation d’outils numériques en français qui sont parfois méconnus.
Malgré les grands enjeux auxquels devront faire face les entreprises, il devient impératif de leur offrir une sensibilisation, de l’information et un accompagnement sur les dispositions de la Charte de la langue française relatives aux obligations et aux responsabilités en tant qu’employeur, fournisseur de produits et de services auprès de leur clientèle.

Alliance Polymères Québec (APQ) accorde une grande importance à la langue française au Québec. C’est pourquoi il désire soutenir les entreprises de l’industrie de la plasturgie afin d’accroître le respect et la mise en valeur de la langue française dans le cadre de leurs activités, plus spécifiquement celles reliées au commerce en ligne, à la production et à l’affichage interne et externe dans l’espace public, et ce, de manière à pouvoir faire face à leurs engagements envers leurs clientèles et leurs employés, tout en contribuant à la vitalité du français au Québec, par la mise en œuvre de différents moyens d’action dont la création d’une plate-forme collaborative et de réseautage dédiée notamment à la promotion du français et sur les bonnes pratiques linguistiques, entre autres sur l’utilisation du français en milieu de travail dans les entreprises, dans les pratiques en ressources humaines, dans l’affichage dans les sites web et les médias sociaux à l’aide d’outils de références, de documents de travail uniformisés (modèles) et de soutien linguistique.

Cette plate-forme collaborative est constituée sous la forme d’un Réseau Social d’Industrie (RSI) qui permet aussi de favoriser la communication et la collaboration au sein de l’industrie de la plasturgie au Québec. Ce système de communication et de collaboration accessible aux employés des entreprises ainsi qu’aux partenaires (fournisseurs, clients, distributeurs…) permet notamment de développer le partage d’informations entre les individus et/ou des groupes d’individus par des fonctionnalités dites sociales, assez proches des réseaux sociaux professionnels « grand publics ».

L’industrie de la plasturgie étant assez hétérogène de par la diversité des procédés utilisés que de la taille des entreprises le défi de collaboration est de taille, mais offre un potentiel incroyable. 

Ensemble on est plus fort peu importe la taille de l'entreprise.

Partagez-le :
Retour haut de page